Celui-lĂ  a une drĂŽle de conception de la gratitude. ÂgĂ© de 33 ans, ce Marocain sans papiers et sans domicile fixe avait rencontrĂ© son bienfaiteur aux abords du marchĂ© Gambetta de Cannes, deux mois auparavant.

Face Ă  la dĂ©tresse de l’individu, l’AlgĂ©rien de 71 ans avait fait preuve de solidaritĂ© et consenti Ă  hĂ©berger gracieusement cette nouvelle connaissance, dans son appartement du boulevard Gazagnaire, oĂč le dĂ©part de sa fille laissait une chambre vacante.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici