La victime voyageait vers 19 h Ă  bord du tram, avenue du GĂ©nĂ©ral-Leclerc, quand l’agresseur, le visage partiellement dissimulĂ© sous un masque – obligatoire dans les transports en communs pour cause de coronavirus -, a sĂ©vi.

L’homme Ă©jaculait sur le pantalon de la passagĂšre peu avant de descendre Ă  un arrĂȘt.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)