DANS LES COULISSES DU CASSE DU SIÈCLE

Jamais, depuis la Seconde Guerre mondiale, la France n’a traversĂ© une telle crise politique, sociale, morale et financiĂšre. La pandĂ©mie de coronavirus a fini d’achever les finances publiques du pays, conduisant l’État Ă  une incapacitĂ© de rĂ©agir efficacement dĂšs le dĂ©but d’une crise majeure.

Charles Prats, magistrat qui fut en charge au niveau national de la coordination de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales, nous livre une explication : 5 millions de fantĂŽmes bĂ©nĂ©ficiant indĂ»ment des prestations sociales françaises reprĂ©sentant des dizaines de milliards d’euros volĂ©s chaque annĂ©e…

Le juge Prats, en brossant le catalogue des fraudes sociales qui gangrĂšnent notre pays, prononce un rĂ©quisitoire cinglant, Ă©tayĂ© de documents et rapports d’État Ă©difiants occultĂ©s depuis des annĂ©es : comment  » Abu Allocs « , un des fondateurs belges de Daech en Syrie, est venu s’inscrire frauduleusement Ă  la SĂ©cu en France ; comment nous avons plusieurs centaines de titulaires de cartes Vitale actives ĂągĂ©s de plus de cent-vingt ans ; comment les retraitĂ©s fantĂŽmes Ă  l’Ă©tranger nous volent des fortunes ; comment un tiers des 21 millions de personnes nĂ©es Ă  l’Ă©tranger et immatriculĂ©es Ă  la SĂ©cu l’auraient Ă©tĂ© sur la base de faux documents ; comment, finalement, l’État reconnaĂźtra du bout des lĂšvres Ă  l’Ă©tĂ© 2020 qu’il ne connaĂźt pas l’identitĂ© de prĂšs de 2,5 millions de bĂ©nĂ©ficiaires de prestations sociales dans notre pays.

À l’heure des hausses des impĂŽts et taxes imposĂ©es Ă  tous les citoyens pour relever la nation, une urgence absolue : reprendre l’argent public de la poche des fraudeurs avant de chercher Ă  en prendre plus dans celle des contribuables français.

Charles Prats est aujourd’hui vice-prĂ©sident au tribunal de Paris aprĂšs avoir Ă©tĂ© inspecteur des douanes, juge d’instruction et magistrat chargĂ© de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales au ministĂšre des Finances.

Commandez le livre ici