Deux ans de calvaire pour Monique Faure et ses proches. Leur maison familiale, bùtie par les parents et située dans le 12e arrondissement de Marseille, est occupée sans leur consentement depuis octobre 2018. Ils accusent les autorités de ne pas réagir.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici