En trente ans, Éric Perez a occupĂ© presque tous les postes de « terrain » de l’administration pĂ©nitentiaire : surveillant dans les maisons d’arrĂȘt de Lyon, Roanne et Brest, puis gradĂ© Ă  Fresnes, chef d’équipe de la brigade ERIS, qui intervient pour rĂ©tablir l’ordre dans les prisons, et enfin responsable du parloir central et du quartier des mineurs de Fleury-MĂ©rogis. Le monde carcĂ©ral, cet « envers du dĂ©cor » oĂč rĂšgne le rapport de forces permanent, physique et mental, entre dĂ©tenus et gardiens, n’a pas de secrets pour lui.

Il nous dĂ©crit son parcours, jalonnĂ© de crises et d’affrontements parfois feutrĂ©s, parfois violents, et nous livre une typologie des dĂ©tenus : les psychopathes, les radicalisĂ©s, les « pointeurs », les mineurs, les cols blancs, les VIP
 Chaque catĂ©gorie doit ĂȘtre traitĂ©e en fonction de critĂšres particuliers, avec psychologie, mais toujours avec fermetĂ©, dignitĂ©, et l’idĂ©e fixe qu’en toute occasion, force doit rester Ă  la loi.

Les incidents (rĂ©bellions), les accidents (suicides), les catastrophes (la libĂ©ration par un commando armĂ© d’Antonio Ferrara Ă  Fresnes en mars 2003), les frictions, parfois, avec la hiĂ©rarchie – Éric Perez a tout vĂ©cu et nous le raconte avec calme et humilitĂ©, mais aussi avec fiertĂ©, et ce faisant, donne ses lettres de noblesse Ă  ce mĂ©tier peu considĂ©rĂ©, mais qui fait figure de dernier rempart entre la sociĂ©tĂ© et ceux qui n’en acceptent pas les rĂšgles.

Commandez le livre ici