Pendant des décennies et jusqu’en 2019, des agents municipaux ont revendu des concessions de la main à la main, au cimetière Saint-Roch. Des corps ont été retirés de leur sépulture pour revendre les emplacements à bas prix. Trois employés communaux ont été licenciés.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)