« C’est l’institution judiciaire qui est visĂ©e. Pour StĂ©phane Perrot, dĂ©lĂ©guĂ© UFAP-UNSA Ă  La TalaudiĂšre, l’attaque perpĂ©trĂ©e contre les services pĂ©nitentiaires « est Ă  prendre trĂšs au sĂ©rieux. C’est un acte criminel de pĂ©nĂ©trer sur le parking des surveillants pĂ©nitentiaires pour incendier volontairement leur vĂ©hicule ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)