Le cĂ©lĂšbre avocat pĂ©naliste plaide pour une vision « moins manichĂ©enne » de la justice et dĂ©nonce les coups portĂ©s Ă  ses grands piliers : le secret professionnel, celui de l’instruction, ainsi que la prĂ©somption d’innocence.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci MaĂźtre Confucius)