Victime d’une hémorragie accidentelle fin août à Vienne, Laurent doit la vie à l’intervention d’un équipage de la BAC, de police secours et des sapeurs-pompiers. Aujourd’hui, il témoigne sa gratitude à ses sauveteurs.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)