Le locataire du studio du XIXe arrondissement de Paris où gisait le corps d’un jeune Chinois a été placé en garde à vue puis déféré mais sa mise en examen n’a pas été prononcée en raison d’un défaut de procédure.

L’intégralité de l’article ici