Des trafiquants de drogue louent un appartement à Tarbes et y établissent leur boutique éphémÚre. Pour écouler leur stock, ils se signalent auprÚs des acheteurs sur les réseaux sociaux.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici