Samedi 3 octobre, les gendarmes sont intervenus Ă  Egreville pour un rĂšglement de compte avec violence aggravĂ©e. En cause : une tentative d’extorsion.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici