« C’est aux Marocains de s’occuper des mineurs marocains », a estimĂ© le ministre de l’IntĂ©rieur, interrogĂ© dimanche sur la question des mineurs isolĂ©s dans le Grand Rendez-vous, sur Europe 1. « C’est avec beaucoup de responsabilitĂ© qu’il faut discuter de cette question », a-t-il toutefois tempĂ©rĂ©, rappelant qu’il s’agissant « avant tout d’enfants ». 

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici