Ils étaient 250 pompiers réunis ce mercredi aprÚs-midi devant la Préfecture du RhÎne pour dénoncer les nombreuses agressions dont ils sont victimes.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)