Sa conseillère d’orientation l’aurait bien vue secrétaire, mais Linda Kebbab, fille d’immigrés algériens, a préféré policière. Porte-parole médiatique d’Unité-SGP-FO, cette trentenaire détonne par son profil au sein d’un syndicalisme très masculin et son franc-parler, virulent envers son administration.

L’intégralité de l’article ici