Ce 26 septembre 2014, « comme tous les jours » dès six heures du matin, pour « cesser de trembler », Helga Wauters commence par boire de la vodka.

L’intégralité de l’article ici