Sid Ahmed Ghlam, l’homme derriĂšre l’attentat ratĂ© de Villejuif et le meurtre d’AurĂ©lie ChĂątelain en avril 2015, avait bĂ©nĂ©ficiĂ© de diverses aides de l’Etat français tels qu’une bourse, un logement universitaire et une aide au logement.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici