Les avocats d’une femme dont la fille est détenue dans un camp en Syrie avec ses trois enfants ont saisi mercredi le tribunal administratif de Paris pour qu’il contraigne l’Etat à aider financièrement cette dernière ou d’autoriser sa famille à le faire, ont-ils indiqué à l’AFP.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici