« C’est ni plus ni moins que l’application de la charia sur le territoire français », a rĂ©agi samedi 17 octobre sur Franceinfo Bruno Retailleau, prĂ©sident du groupe Les RĂ©publicains au SĂ©nat, aprĂšs la mort par dĂ©capitation vendredi d’un professeur de Conflans-Sainte-Honorine qui avait montrĂ© les caricatures de Charlie Hebdo Ă  ses Ă©lĂšves.

« Je pense qu’il faut dire aux Français que ce qui s’est passĂ©, c’est ni plus ni moins que l’application de la charia sur le territoire français », a-t-il affirmĂ©. « On a une illustration que des propos haineux de ceux qui les diffusent, soit Ă  partir des mosquĂ©es ou dans d’autres enclaves territoriales, peuvent tuer des compatriotes. Et cette dĂ©capitation, c’est l’horreur, l’abomination », a-t-il poursuivi.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici