AuditionnĂ© le 12 octobre aprĂšs la plainte d’un parent d’Ă©lĂšve, le professeur d’histoire-gĂ©ographie, qui avait prĂ©sentĂ© deux caricatures de Mahomet lors d’un cours sur la libertĂ© d’expression, a dĂ©menti les affirmations de la jeune fille qui l’incriminait.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici