Des échanges et des écrits pouvant caractériser des actes d’apologie ont été retrouvés par les enquêteurs. La photographie du professeur d’histoire Samuel Paty décapité a été « likée » par l’homme.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)