L’industrie musicale n’Ă©chappe pas Ă  la libĂ©ration de la parole : recueil de tĂ©moignages, aide juridique aux victimes, de nombreuses initiatives Ă©mergent pour dĂ©noncer les violences sexistes et sexuelles. Mais pour les associations, des changements profonds sont nĂ©cessaires pour empĂȘcher les abus.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici