Après l’attaque jihadiste qui a fait trois morts dans une Ă©glise de Nice jeudi matin, Roseline Hamel avait dit avoir eu « une pensĂ©e pour [ses] frères musulmans ».

L’intégralité de l’article ici