L’homme, qui Ă©tait suivi pour des problĂšmes psychiatriques, menaçait des passants avec une arme de poing. Son lien avec l’extrĂȘme droite, un temps Ă©voquĂ©, n’a pas Ă©tĂ© confirmĂ© par le parquet.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici