A NĂźmes, le gĂ©rant d’une supĂ©rette avait laissĂ© Ă  l’entrĂ©e de sa boutique une affichette pour prĂ©venir que « Ă  compter de ce jour, toute personne voilĂ©e ne sera(it) plus autorisĂ©e Ă  rentrer dans le magasin« . Sa devanture a Ă©tĂ© caillassĂ©e dans la nuit de jeudi Ă  vendredi. La supĂ©rette est fermĂ©e ce vendredi matin, rideau baissĂ©. L’Ă©tablissement est situĂ© dans le quartier de la Croix-de-Fer.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici