Derrière l’incendie de maison, survenu dans la nuit de dimanche à lundi à Rumegies (près de Saint-Amand-les-Eaux), se cachait en fait une tentative de meurtre. Vendredi, un trentenaire a été mis en examen et placé en détention provisoire : il aurait aspergé sa femme d’essence avant d’allumer le feu. L’employée de mairie a été grièvement brûlée.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)