Dans la foulée de l’attentat de Notre-Dame de Nice, la frange la plus radicale de l’extrême droite a appelé à des représailles contre les islamistes et, plus largement, contre les musulmans.

L’intégralité de l’article ici