Comme le veut la tradition aux Etats-Unis, plusieurs Etats américains ont organisé des référendum en parallèle de l’élection présidentielle du 3 novembre 2020. C’est ainsi que des Etats ont voté pour assouplir leur législation sur les stupéfiants. Et c’est l’Oregon qui a franchi le pas le plus… stupéfiant. La possession de drogues dites «dures» pour usage personnel vient d’y être décriminalisée, une première aux Etats-Unis

L’intégralité de l’article ici