Le service n’accueille plus que les allocataires sur rendez-vous. Des plaintes vont être déposées.

L’intégralité de l’article ici