Âgée de 43 ans, Adriana S. avait été condamnée à sept ans de prison en première instance. Elle était poursuivie pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)