L’intervention de la police, vendredi, pour disperser un attroupement a crĂ©Ă© des tensions. Des tags injurieux et menaçants contre un fonctionnaire de la Bac sont apparus dans plusieurs endroits de la ville-prĂ©fecture. Sa ville de rĂ©sidence y est mĂȘme mentionnĂ©e.

Ce mardi matin, son nom et son prĂ©nom s’Ă©talaient sur les murs du quartier du Palais. Il y avait aussi la ville oĂč il habite avec ce message explicite : « On va venir chez toi ». Et il y avait Ă©videmment un tombereau d’insultes. Comme ce policier de CrĂ©teil est noir, il a eu droit en revanche Ă  un traitement particulier. Ce « chien de l’Etat » est qualifiĂ© de « nĂšgre de maison ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici