L’armée française a annoncé avoir éliminé le 10 novembre le chef militaire local d’Al-Qaïda* au Mali, indique un communiqué de Florence Parly. Il s’agit du chef de la branche sahélienne du groupe terroriste, le Malien Bah ag Moussa.

L’intégralité de l’article ici