Deux hommes placĂ©s en dĂ©tention provisoire dimanche dans l’attente de leurs procĂšs prĂ©vus lundi n’ont pu, faute de moyens, ĂȘtre extraits du centre pĂ©nitentiaire. Ils ont donc Ă©tĂ© remis en libertĂ© et seront jugĂ©s le 21 dĂ©cembre.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)