Suite au suicide d’un policier de Saint-Avold en janvier 2018, son ancien collègue poursuivi pour avoir placĂ© un enregistreur dans sa voiture sort de son silence en attendant son procès en appel : il ne veut pas porter toute la responsabilitĂ© du drame et accuse sa hiĂ©rarchie.

L’intégralité de l’article ici