«Nous avons besoin de personnes avec des capacitĂ©s, des milieux d’origine et des niveaux d’expĂ©riences diffĂ©rents. La diversitĂ© est essentielle pour que nous puissions servir aux besoins des communautĂ©s nĂ©o-zĂ©alandaises», a dĂ©clarĂ© la police nationale dans un communiquĂ©. Ce projet a vu le jour le 11 novembre dernier, aprĂšs deux annĂ©es de dĂ©veloppement.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici