Depuis plusieurs annĂ©es, plus d’une centaine de vĂ©hicules louĂ©s Ă  des entreprises de location situĂ©es en Italie mais non restituĂ©s ont Ă©tĂ© dĂ©couverts en Moselle.

Arrivés en France ils étaient maquillés, immatriculés et mis en vente.

Les dix mis en cause interpellés conjointement par la police et la gendarmerie le 17 novembre ont été placé pour moitié sous contrÎle judiciaire et les cinq autres incarcérés.

Plusieurs vĂ©hicules et des dizaines de milliers d’euros ont Ă©tĂ© saisis par les enquĂȘteurs.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici