La Défenseure des droits Claire Hédon a réclamé vendredi « le retrait » de l’article de loi controversé qui prévoit d’interdire de filmer les forces de l’ordre dans un but malveillant, qu’elle juge « inutile » et potentiellement nuisible au contrôle de l’action des policiers et gendarmes.

Si Mme Hédon a reconnu « une avancée », après l’annonce par le gouvernement d’une réécriture de cet article polémique, le texte « l’inquiète toujours ». « Je pense que la seule solution, c’est le retrait (de l’article), parce qu’en fait il est inutile », a-t-elle estimé sur BFMTV.

L’intégralité de l’article ici