DĂ©cidĂ© Ă  mettre fin Ă  ses jours, un quinquagĂ©naire est parti en forĂȘt de nuit, relate L’Est rĂ©publicain. Toutefois, grĂące au coup de fil qu’il a passĂ© au centre opĂ©rationnel de la gendarmerie nationale Ă  Besançon, les gendarmes ont rĂ©ussi Ă  le trouver ce vendredi 20 novembre et Ă  le raisonner alors qu’il avait dĂ©jĂ  la corde au cou.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici