C’est la premiĂšre fois que l’État est ainsi condamnĂ© pour un tir de LBD durant un rassemblement de Gilets jaunes. Le tribunal administratif de Lyon a reconnu mercredi 25 novembre l’État responsable des blessures infligĂ©es Ă  une jeune femme par un tir de lanceur de balles de dĂ©fense (LBD) lors d’une manifestation en 2019.

Il devra verser 800 euros d’indemnisation Ă  la plaignante La justice administrative a reconnu la responsabilitĂ© sans faute de l’État du fait des dommages causĂ©s par les mesures prises pour le rĂ©tablissement de l’ordre Ă  l’occasion de cette manifestation le 9 fĂ©vrier 2019 dans les rues de Lyon. La manifestante, enseignante-chercheuse, avait Ă©tĂ© blessĂ©e au genou par un tir de LBD.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici