De nombreux internautes ont cru que des gendarmes mobiles avaient retirĂ© leur casque en soutien aux manifestants contre la proposition de loi sur la « sĂ©curitĂ© globale », samedi Ă  Paris. En rĂ©alitĂ©, cela s’inscrit dans une logique de « dĂ©sescalade de la violence ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici