Syndicaliste engagĂ© qui avait pris la dĂ©fense des Gilets jaunes face au gouvernement, Alexandre Langlois annonce sa volontĂ© de quitter la police nationale. Dans un courrier, il explique l’inadĂ©quation de son engagement avec la police actuelle. «Je quitte la Police nationale pour les mĂȘmes raisons que j’y suis entrĂ© : la dĂ©fense des libertĂ©s individuelles et de l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral». Telle est la conclusion – lapidaire – de la lettre envoyĂ©e par Alexandre Langlois au ministre de l’IntĂ©rieur GĂ©rald Darmanin. Ce 27 novembre, le policier militant syndical et emblĂ©matique secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de VIGI-MI a annoncĂ© dans un courrier sa volontĂ© de nĂ©gocier une rupture conventionnelle avec l’administration.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici