Une soixantaine de policiers et gendarmes ont été blessés et 81 personnes ont été interpellées le 28 novembre lors des manifestations contre la loi Sécurité globale, selon un bilan communiqué par le ministère de l’Intérieur.

L’intégralité de l’article ici