Depuis plusieurs jours, le bracelet Ă©lectronique d’un habitant du Mirail de 43 ans posait problĂšme. Une brigade de la sĂ»retĂ© dĂ©partementale et une brigade spĂ©cialisĂ©e de terrain du quartier de l’ouest toulousain se sont donc rendues sur place en milieu de semaine derniĂšre suite Ă  une dĂ©cision de justice mettant fin Ă  cette mesure d’amĂ©nagement de peine. A l’arrivĂ©e des policiers, l’homme n’a pas rĂ©pondu alors que ces derniers avaient vu une silhouette sur la terrasse de l’appartement.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici