Lors d’une interview ce vendredi au mĂ©dia en ligne Brut, Emmanuel Macron a admis des « violences policières » mais dĂ©nonce un « slogan ». Le chef de l’Etat a annoncĂ© le lancement d’un sondage sur les discriminations et d’une plateforme nationale de signalement des contrĂ´les au faciès.

L’intégralité de l’article ici