Vers minuit dans la nuit de vendredi à samedi, une demi-douzaine de détonations ont retenti dans le quartier Hoche, à Grenoble. Des policiers grenoblois auraient, selon nos informations, voulu contrôler une Renault Clio et ses deux occupants.

Le conducteur aurait alors manœuvré pour dégager le véhicule et ainsi échapper au contrôle. La voiture aurait alors roulé sur le pied d’un policier qui aurait ouvert le feu à cinq reprises sur le véhicule. Imité par l’un de ses collègues qui aurait également fait usage de son arme une fois.

L’intégralité de l’article ici