« Taper un handicapĂ©, vous trouvez ça normal ? » La joue de Nicolas * est encore toute enflĂ©e Ă  cause des coups qu’il a reçus le 29 novembre dernier. « J’ai eu aussi un traumatisme crânien et cinq points de suture derrière le crâne, » montre le quadragĂ©naire Ă  la santĂ© fragile, qui doit ĂŞtre opĂ©rĂ© du cĹ“ur, une nouvelle fois, ce mardi. Coups de bâton, de pied, de poing… « Ils Ă©taient Ă  sept, je n’ai rien pu faire. Le pire, c’est que c’était des gosses. Des petits…

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)