(Texte vu sur Facebook)

« Tes collègues ont abusĂ©s avec le producteur ».

Vous parlez d’une inter que seuls des policiers peuvent comprendre car au fond de votre canapĂ© c’est facile de juger.

UNE inter parmi des milliers qui se dĂ©roulent chaque jours sans soucis et pourtant toutes aussi dangereuses les une que les autres pour l’intĂ©gritĂ© physique de nos collègues.

Vous vous offusquez pour l’interpellation, (rĂ©bellion pour nous policiers et bavure pour vous ignorants), d’un dĂ©linquant multirĂ©cidiviste. Mais bizarrement on ne vous entend pas gĂ©mir de la sorte lorsqu’il s’agit de ceux qui saccagent Paris Ă  chaque occasion, qui enflamment nos banlieues, qui agressent vos proches pour X raisons ou qui vous pourrissent la vie au point que vous appelez la police.Vous savez, celle sur qui vous crachez Ă  longueur de journĂ©e pour qu’elle puisse faire ce que vous ne savez pas faire, VOUS DÉFENDRE.

Vous êtes des lâches, des couilles molles.

Vous ne vous levez pas lorsqu’une femme se fait agresser dans le mĂ©tro, ni quand un jeune se fait tabasser pour son portable ou lorsqu’un commerçant se fait braquer. Vous ne vous indignez pas lorsqu’un passant se fait lyncher gratuitement par une horde de barbares ou lorsqu’un dĂ©sĂ©quilibrĂ© dĂ©capite un citoyen en pleine rue.Vous n’avez ni le courage, ni la force pour le faire. NOUS OUI.

Et malgrĂ© le fait qu’on dise que c’est notre travail, la diffĂ©rence entre vous et nous c’est que mĂŞme hors service nous intervenons et sommes en première ligne.

Mais c’est plus facile pour vous de taper sur la police pour tout et n’importe quoi, de la rendre responsable de tous les maux de cette terre, du problème climatique Ă  l’augmentation des impĂ´ts ( ironie aussi stupide que votre haine anti flic). C’est facile de crier au scandale Ă  la vue d’une vidĂ©o  » violente » de policiers qui font ou du moins essaye de faire leur travail face Ă  un ou plusieurs individus qui usent de violences et ne veulent pas se laissĂ© interpeller.

Cette société m’écœure.

Vous vous soulevez tous contre la police et vous prenez la dĂ©fense des dĂ©linquants. Regardez les vidĂ©os de surveillance des hyper marchĂ©s, des transports en communs, de certaines rues. Les vidĂ©os amateurs de certains c****** et vous aurez de quoi vous indigner quand vous vous rendrez compte des milliers d’agressions ultra violente qui se passent quotidiennement sans que les auteurs ne soient inquiĂ©tĂ©s.

La France d’aujourd’hui c’est de pointer du doigts ceux qui sacrifient leur vie pour la dĂ©fense des citoyens plutĂ´t que de s’attaquer aux dĂ©linquants en tout genre. C’est le monde Ă  l’envers.Si vous mettiez la mĂŞme force que vous dĂ©ployer pour vous en prendre Ă  la police a la lutte contre les dĂ©linquants, il n’y aurait plus du tout d’insĂ©curitĂ© en France.

Mais sachez une chose, la roue tourne. Et malheureusement pour vous, il sera trop tard. Ce que nous vivons au quotidien ( misère sociale, ultra violence, agressions) vous allez le vivre au plus près mais cette fois ci ce sera contre vous car nous ne serons plus lĂ  pour vous protĂ©gez. Vous ĂŞtes prĂ©venu. « 

JiMk

(Merci Rudy van Cappellen)