Quelques centaines de policiers se sont rassemblĂ©s Ă  Paris, Nantes ou Bordeaux vendredi pour exprimer leur « ras-le-bol »Â aprĂšs les propos du prĂ©sident Macron sur la police. Le chef de l’Etat avait jugĂ© le 4 dĂ©cembre sur le mĂ©dia en ligne Brut « insoutenable » que les contrĂŽles policiers ciblent davantage les jeunes dont la peau « n’est pas blanche ». 

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici