À l’occasion d’une nouvelle journée de mobilisation contre la loi de « Sécurité globale », samedi 12 décembre, les autorités ont expérimenté un nouveau dispositif de maintien de l’ordre à Paris, qui s’est soldé par 142 interpellations.

Un impressionnant dispositif des forces de l’ordre a été déployé sur le terrain. Selon une source syndicale, 3 000 policiers et gendarmes ont été mobilisés pour la manifestation parisienne, soit environ 50 % de plus que la semaine dernière. Plusieurs canons à eau et des brigades de répression de l’action violente (BRAV) motorisées étaient également présents.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici