Ce dimanche, quatre surveillants de la maison d’arrĂȘt de Grasse ont Ă©tĂ© attaquĂ©s et blessĂ©s par un dĂ©tenu incarcĂ©rĂ© pour apologie du terrorisme.

Bilan : fractures, ecchymoses et entorses pour les quatre surveillants.

Source